Bruno Retailleau renonce à se présenter à l’élection présidentielle | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le président du groupe LR au Sénat, Bruno Retailleau, lors d'une séance photo auprès de l'AFP.
Le président du groupe LR au Sénat, Bruno Retailleau, lors d'une séance photo auprès de l'AFP.
©LIONEL BONAVENTURE / AFP

Primaire de la droite

Bruno Retailleau renonce à se présenter à l’élection présidentielle

Dans le cadre d’un entretien au Figaro, Bruno Retailleau précise qu’il renonce officiellement à être candidat à l’élection présidentielle. Il ne participera pas au processus de la primaire de la droite. Bruno Retailleau renonce à être candidat.

Le président du groupe LR au Sénat, Bruno Retailleau, révèle, ce vendredi 27 août dans les colonnes du Figaro, qu’il renonce à se présenter à la primaire de la droite dans le cadre de l’élection présidentielle de 2022. Il estime ne pas être « le mieux placé pour battre Emmanuel Macron » :

« J’ai décidé de ne pas être candidat à la présidentielle. Je n’ai jamais été obsédé par mon destin personnel, c’est le destin de la France qui m’obsède. À la fonction de président de groupe parlementaire que j’occupe et au nom des convictions que je porte, j’ai un devoir de responsabilité et de lucidité ».

En revanche, il plaide pour le système de la primaire et pour l'unité de la droite lors de ces futures élections :

« L’union est indispensable ! Or le seul moyen de la garantir, ce sont les primaires. En démocratie, quand il n’y a pas de candidat naturel, seul le vote peut être le juge de paix. Emmanuel Macron sait qu’il peut gagner à une condition: que nous allions à l’élection présidentielle en ordre dispersé, avec plusieurs candidats. Mon retrait est donc autant un appel à l’union qu’un appel à la raison: la droite doit se donner les moyens d’une candidature unique, grâce aux primaires ».

Laurent Wauquiez a également annoncé qu’il se retirait de la course à la présidentielle ces dernières heures.

En revanche, Michel Barnier a officiellement annoncé sa candidature ces dernières heures dans le cadre de la primaire de la droite. Eric Ciotti, Valérie Pécresse et Philippe Juvin sont les autres candidats officiels.

Xavier Bertrand est toujours en tête des sondages à droite. Il refuse toujours de participer au processus des primaires.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !