Brexit : après la panique, les marchés britanniques sont finalement stables | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Brexit : après la panique, les marchés britanniques sont finalement stables
©Vincent Kessler / Reuters

Panique

Brexit : après la panique, les marchés britanniques sont finalement stables

Le FTSE100 est presque au niveau d'avant le Brexit, et la livre s'est stabilisée.

Le krach attendu semble n'avoir pas eu lieu. Beaucoup de personnes s'attendaient à un krach boursier à la suite d'un éventuel Brexit, et le jour des résultats du référendum, les marchés ont semblé donner raison à cet avertissement.

Mais même alors que les risques politiques restent entiers--on ne sait pas quand la Grande-Bretagne activera l'article 50, ou qui sera son négociateur, ou celui de l'Europe, ou ce à quoi ressemblera l'éventuel accord Royaume-Uni-UE--les marchés britanniques semblent s'être remis de leurs premiers émois. 

En effet, le FTSE 100, équivalent britannique du CAC 40, est presque revenu à son niveau d'il y a 5 jours.

Si la livre reste à un niveau bas, elle s'est néanmoins stabilisée depuis le début de semaine.

Et pendant ce temps-là, les gilts (emprunts publics) britanniques de 10 ans ont baissé en-dessous de 1%, comme le signale le Financial Times, ce qui ne ressemble pas vraiment à un signe de panique. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !