Brexit : les députés britanniques rejettent la tenue d'élections législatives anticipées le 12 décembre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Brexit : les députés britanniques rejettent la tenue d'élections législatives anticipées le 12 décembre
©Paul ELLIS / AFP

Bras de fer politique

Brexit : les députés britanniques rejettent la tenue d'élections législatives anticipées le 12 décembre

Les députés britanniques viennent de se prononcer contre un retour anticipé aux urnes. Ils ont rejeté lundi soir la tenue des élections législatives anticipées au 12 décembre. Boris Johnson va néanmoins présenter un projet de loi pour que ces élections aient lieu.

Le projet de Boris Johnson de convier de nouvelles élections législatives le 12 décembre a été rejeté ce lundi. Seuls 299 élus ont voté en faveur de ce retour anticipé aux urnes. Il fallait 434 voix pour que le chef du gouvernement réunisse la majorité qualifiée des deux tiers des élus pour triompher. 

Boris Johnson a toutefois affirmé qu'il y aurait quand même des élections le 12 décembre. Il va en effet présenter un projet de loi pour que ces élections aient lieu. Ce projet de loi sera soumis au vote des députés mardi. Cette autre procédure doit normalement permettre de faire passer une loi qui ne nécessite pas une majorité afin d’être adoptée.  Le Premier ministre a exprimé sa colère et son mécontentement : 

"Nous ne permettrons pas que cette paralysie continue. Cette chambre ne peut pas retenir plus longtemps en otage notre pays".

L'opposition travailliste s’est montrée réticente à l'idée de soutenir cette date du 12 décembre pour de nouvelles élections. Le Labour avait répété qu'il ne voterait pour des élections générales qu'une fois que le risque d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne sans accord serait écarté.

A trois jours de la date initialement prévue du 31 octobre pour le Brexit, les 27 pays de l'Union européenne ont aussi donné leur feu vert ce lundi pour une prolongation du report du Brexit jusqu'au 31 janvier 2020. 

L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !