Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
©Reuters

Keep Calm And Carry On

Brexit : l'indice Markit suggère un ralentissement de l'économie britannique

D'autres mesures racontent une histoire différente, cependant.

L'indice PMI mesuré par l'entreprise Markit, qui mesure la santé d'une économie via un sondage des acheteurs d'entreprises, est à 47,7, son niveau le plus faible depuis avril 2009.La production et les nouvelles commandes sont à la baisse pour la première fois depuis la fin 2012, et le niveau d'optimisme des fournisseurs de services sur les 12 mois à venir sont au niveau le plus bas depuis sept ans et demi.

"En juillet, il y a une détérioration significative de l'économie, avec une baisse de l'activité des entreprises à une vitesse sans précédent depuis le coeur de la crise financière de début 2009. [...] D'une manière ou d'une autre, la baisse de l'activité a été attribuée au Brexit. [...] Il y a également eu une amélioration de la croissance des exportations manufacturières, car la baisse de la livre sterling a favorisé les exportations", a déclaré Chris Williamson, économiste en chef chez Markit.

Des chiffres inquiétants, mais également à relativiser. En effet, il y a quelques jours, la Banque d'Angleterre a indiqué qu'il n'y avait "pas de preuves claires" d'un ralentissement de l'économie britannique à la suite du Brexit, et ce à la suite d'un sondage indiquant que la plupart des entreprises britanniques ne prévoyaient pas de ralentir leur investissement ou de changer leurs plans de dépenses ou de recrutement à cause du Brexit. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !