Brexit : Boris Johnson rejette une éventuelle alliance avec Nigel Farage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Brexit : Boris Johnson rejette une éventuelle alliance avec Nigel Farage
©Darren Staples / Reuters

Dernier espoir

Brexit : Boris Johnson rejette une éventuelle alliance avec Nigel Farage

Nigel Farage s'est dit, ce mercredi, dit prêt à faire alliance avec Boris Johnson dans la perspective d'élections anticipées. Une proposition à laquelle le premier ministre britannique à répondu qu'il n'était pas intéressé.

Ce mercredi matin, Nigel Farage -chef de file du Parti du Brexit- s'était déclaré prêt à former une alliance avec Boris Johnson et le Parti conversateur si élections anticipées il y avait et si le premier ministre britannique acceptait l'idée d'un "Brexit clair et net".

"J'espère vraiment que Boris Johnson regardera tout simplement les chiffres. Si nous nous opposons à eux (les conservateurs), ils ne pourront pas obtenir la majorité", a déclaré Farage à Reuters. "Les Tories (les conservateurs) doivent s'attendre à prendre "une vraie gifle" " si la Grande-Bretagne ne quitte pas l'Union européenne, comme prévu, le 31 octobre prochain.

Si les deux hommes étaient les artisans du Brexit et que Johnson avait émis la possibilité de s'allier à Farage la semaine dernière, il semblerait qu'il ait désormais changé d'avis. D'après son porte-parole, le premier ministre n'aurait aucunement l'intention de conclure un accord avec le Parti du Brexit.

Le Parti conservateur en tête des intentions de vote d'après les sondage

Boris Johnson qui a perdu la majorité à la Chambre des communes attend désormais l'autorisation du Parlement pour organiser des élections anticipées, élections qui auraient lieu le 15 octobre prochain. Si l'opposition, hostile à un Brexit sans accord, s'est dite favorable à des élections anticipées une fois le risque d'un Brexit sans accord écarté, le Parti conservateur apparaît toujours comme étant en tête des intentions de vote. D'après un sondage de l'institut Kanti, Boris Johnson et son parti rassembleraient, à l'ehure actuelle, 38% des intentions de vote.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !