Brésil : au pied du mur, Dilma Rousseff essaye d'éviter la destitution | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Brésil : au pied du mur, Dilma Rousseff essaye d'éviter la destitution
©Reuters

Ca sent le roussi pour Rousseff

Brésil : au pied du mur, Dilma Rousseff essaye d'éviter la destitution

La présidente doit recueillir au moins un tiers des votes, chose difficile après le départ d'un parti allié.

La spirale de Dilma Rousseff se poursuit. La présidente du Brésil, extrêmement impopulaire du fait de la conjoncture économique, de problèmes de gestion et de scandales de corruption, fait maintenant face à une motion de destitution. Elle est accusée d'avoir maquillé les comptes de l'Etat pour minimiser le déficit l'année de sa réélection. Pour entamer la procédure de destitution, il faut un vote des deux tiers des députés, qui l'envoient ensuite devant le Sénat siégeant en cour, un vote prévu pour la mi-avril. Et la situation se complique car un parti centriste important, le PMDB, vient de quitter sa coalition. 

Selon les observateurs politiques, le moyen pour Rousseff de sortir de cette impasse serait d'essayer de recruter d'autres partis du centre en leur offrant les postes gouvernementaux laissés vacants par le départ du PMDB, et en effectuant un remaniement gouvernemental qui permettrait d'offrir d'autres postes. A contrario, le départ du PMDB pourrait entraîner un effet domino, poussant les autres partis à s'aligner contre Rousseff. Les pro et anti-destitution "sont tous la calculette à la main en train de compter les votes, de les négocier contre des postes et des ministères", a expliqué à l'AFP Michael Mohallem, professeur de droit à la Fondation Getulio Vargas, à Rio de Janeiro. Une partie de politique de haut vol et à très gros enjeu, donc, pour un pays important et à très fort potentiel mais plongé dans une crise politico-sociale depuis maintenant des années.

A LIRE AUSSI : Tempête sur Lula et Dilma Roussef, ces idoles brésiliennes dont la chute ne modifiera rien aux réflexes de la gauche bobo française

Via l'AFP & Yahoo News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !