Braqueur de banque : pas un métier rentable | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Braqueur de banque :
pas un métier rentable
©

Le crime ne paye pas

Braqueur de banque : pas un métier rentable

Selon une étude les revenus moyens d'un braqueur anglais ne lui permettent pas d'atteindre le niveau de vie de la classe moyenne.

En ces temps de crise, certains pourraient être tentés d'enfiler une paire de collants et de sortir le vieux fusil de chasse de papy pour aller dévaliser des banques. Mauvaise idée. Primo, vous pourriez être criblé de balles. Secondo, ce n'est pas un métier qui rapporte si bien que ça. C'est ce que révèle une étude menée par trois professeurs d’économie britanniques sur les revenus des braqueurs et relayée par le Los Angeles Times. Conclusion : un braqueur de banque gagne en moyenne 12 700 livres par vol (soit environ 16 000 euros).

Le salaire moyen annuel en Angleterre étant de 26 000 livres (32 000 euros), le voleur moyen anglais ne peut vivre comme quelqu’un de la classe moyenne que pendant six mois ! Plus le braqueur réalise de casses, plus il risques de se faire arrêter, et plus la probabilité de finir en prison est grande.

Détail qui a son importance : l'étude souligne aussi qu'un tiers des vols échoue. De quoi y réfléchir à deux fois.

Lu sur The Los Angeles Times

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !