Boris Johnson va démissionner de la tête du Parti conservateur, selon la BBC | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Boris Johnson va démissionner de son poste au sein du Parti conservateur. Il ne sera plus Premier ministre en octobre prochain.
Boris Johnson va démissionner de son poste au sein du Parti conservateur. Il ne sera plus Premier ministre en octobre prochain.
©Stefan Rousseau / POOL / AFP

Tempête politique

Boris Johnson va démissionner de la tête du Parti conservateur, selon la BBC

Le Premier ministre britannique est fragilisé par de nombreux départs au sein de son gouvernement. Il devrait rester en poste à Downing Street jusqu'à l'automne prochain.

Boris Johnson va démissionner ce jeudi 7 juillet de la tête du Parti conservateur. D’après des informations de la BBC, le Premier ministre britannique va s'exprimer dans la journée.

Il devrait rester en poste jusqu'à l'automne prochain, le temps pour les Tories de désigner un nouveau chef. 

Une campagne pour la direction du parti aura lieu cet été et un nouveau Premier ministre sera en place à temps pour la conférence du Parti conservateur en octobre, détaille la BBC.

La vie politique britannique a été marquée, récemment, par une série de démissions au sein du gouvernement de Boris Johnson. 

Au total, au moins 60 départs ont été annoncés au sein du gouvernement depuis mardi, dont cinq ministres.

Toute la journée mercredi, les démissions se sont multipliées. 

La séance hebdomadaire de questions à la Chambre a été particulièrement houleuse pour Boris Johnson, avec de nouveaux appels à la démission dans son propre camp.

Le mécontentement couvait depuis des mois, nourri notamment par le scandale des fêtes illégales à Downing Street pendant le confinement anti-Covid, alors que les Britanniques devaient respecter des règles très strictes.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !