Boris Johnson : le Brexit "fait tomber du plâtre des plafonds des chancelleries européennes" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Boris Johnson : le Brexit "fait tomber du plâtre des plafonds des chancelleries européennes"
©Paul Hackett / Reuters

Secousse

Boris Johnson : le Brexit "fait tomber du plâtre des plafonds des chancelleries européennes"

Le nouveau ministre des Affaires étrangères britannique a fait une première déclaration depuis sa nomination.

"Il y a une différence énorme entre le fait de quitter l’Union européenne et nos relations avec l’Europe qui vont s’intensifier " a déclaré Boris Johnson à la presse devant son ministère. Une fois de plus; l'ancien maire de Londres a tetné de rassuré après le Brexit. "Bien sûr, nous allons appliquer la volonté de la population exprimée lors du référendum mais cela ne veut aucunement dire quitter l’Europe." Face aux critiques de sa nomination, notamment en Europe, il a tenté de faire profil bas. "Un vote comme celui du (référendum du) 23 juin, forcément, fait tomber du plâtre des plafonds des chancelleries européennes. Ce n’est pas le résultat qu’ils attendaient et ils expriment leurs vues librement et franchement" a-t-il expliqué.

En effet, son homologue français, Jean-Marc Ayrault n'a pas fait dans la dentelle, ce jeudi matin sur Europe 1. "Je n'ai pas du tout d'inquiétude à l'égard de Boris Johnson, mais vous savez bien quel est son style, sa méthode, dans la campagne il a beaucoup menti aux Britanniques, et maintenant c'est lui qui est au pied du mur." Frank-Walter Steinmeier, le ministre allemand l'a indirectement accusé "d'irresponsable…" Les relations s'annoncent tendues.

Lu sur The Guardian

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !