BNP Paribas : le directeur général reconnaît des erreurs et s'attend à de lourdes sanctions | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Le directeur de BNP Paribas reconnaît des erreurs
Le directeur de BNP Paribas reconnaît des erreurs
©Reuters

Aveux

BNP Paribas : le directeur général reconnaît des erreurs et s'attend à de lourdes sanctions

C'est ce que Jean-Laurent Bonnafé a fait savoir aux salariés de la banque par le biais d'un courrier qu'a pu consulter ce samedi I>Télé.

La saga franco-américaine entre BNP Paribas et Washington se poursuit. La semaine dernière le Wall Street Journal annonçait que la banque française et la justice américaine étaient  proches d’un accord concernant le paiement d’une amende de huit à neuf milliards de dollars par la banque française. Alors que la société française est accusée d’avoir enfreint des embargos américains réalisant des transactions en dollars entre 2002 et 2009 avec des pays comme Soudan, Cuba ou l’Iran, le directeur général s'est récemment adressé aux employés. Par le biais d'un courrier que s'est procuré i>Télé, Jean-Laurent Bonnafé a fait savoir que les négociations entre BNP Paribas et les autorités américaines devraient aboutir "très prochainement" et se traduire par de lourdes sanctions.

"Je veux le dire clairement : nous serons sanctionnés lourdement. Parce que des dysfonctionnements sont intervenus et que des erreurs ont été commises" aurait-il écrit dans sa lettre. Avant toutefois de poursuivre : "Mais cette difficulté que nous traversons ne devra pas pour autant impacter notre feuille de route".

Toujours selon i>Télé, dans son message Jean-Laurent  Bonnafé évoque aussi l'accord trouvé avec les autorités américaines : "C’est une bonne nouvelle pour toutes les équipes et pour nos clients, car cela va permettre de lever les incertitudes actuelles qui pèsent sur notre Groupe. Nous pourrons ainsi tourner la page sur ces faits qui appartiennent au passé et nous concentrer sur ce qui nous anime au quotidien : le service à nos clients et le développement de notre belle entreprise. Au moment de l’annonce, je m’adresserai à chacune et chacun d’entre vous. Il est de ma responsabilité de vous expliquer ce qui s’est passé, les leçons que nous en avons tirées et surtout comment nous comptons nous projeter vers l’avenir. "C'est clair, chez BNP Paribas, on souhaite clore cette affaire le plus vite possible et tourner la page une bonne fois pour toute.

lu sur I<Télé

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !