Blocage des portables volés : une mesure bientôt inutile | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Blocage des portables volés : une mesure bientôt inutile
©

Mauvaises ondes

Blocage des portables volés : une mesure bientôt inutile

Les voleurs disposent en effet d’un logiciel permettant de débloquer les téléphones mobiles volés.

Le blocage des téléphones portables volés était censé enrayer la hausse des vols de mobiles. La mesure -contenue dans la loi sur la sécurité intérieure, Loppsi 2- sera pourtant bientôt inutile. Les policiers parisiens ont découvert que certains magasins parisiens possédaient un logiciel permettant de débloquer et réactiver les téléphones portables volés.

"De toute façon on se doutait bien qu'un jour où l'autre, le blocage des téléphones allait sauter. Techniquement, les voyous trouvent toujours une solution", résume une source policière.

Jusqu’ici , les utilisateurs qui s’étaient fait voler leur mobiles pouvaient demander à leur opérateur de bloquer l’appareil. Les opérateurs avaient l’obligation de bloquer le téléphone sous 4 jours.

Le ministère de l’Intérieur tente d’établir une riposte puisque la nouvelle risque de faire remonter le nombre de vols de téléphones portables.

Le déblocage des téléphones volés est passible de deux ans d’emprisonnement et 37 500 euros d’amende.

Lu sur l'AFP

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !