Bernie Ecclestone : il donne 100 millions de dollars à la justice pour ne pas être inquiété | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Bernie Ecclestone : il donne 100 millions de dollars à la justice pour ne pas être inquiété
©

Corrup... quoi ?

Bernie Ecclestone : il donne 100 millions de dollars à la justice pour ne pas être inquiété

La fortune personnelle du patron de la F1 est estimée à plus de 5 milliards de dollars.

Bernie Ecclestone a de la réserve. Alors, le patron de la F1 n'a pas hésité à débourser 11 millions de dollars pour que la justice le laisse tranquille dans une affaire de corruption. En effet, en échange de cette somme, Peter Noll, le président du tribunal du Munich qui jugeait cette affaire, a indiqué que les poursuites s'arrêtaient là. "La procédure est arrêtée, en accord avec le parquet et le prévenu, conformément à l'article 153a" du code de procédure pénale.

Le parquet de Munich avait déjà dit qu'il soutenait cet accord en invoquant notamment "l'âge avancé du prévenu" et "la longue durée de la procédure". Ce mardi matin, le milliardaire a indiqué qu'il validait cet accord. La justice allemande reproche à Bernie Ecclestone "d'avoir versé 44 millions de dollars de pots-de-vin en 2006 et 2007 au banquier de BayernLB Gerhard Gribkowsky pour permettre la vente des droits de la F1, détenus par la banque bavaroise, au fonds d'investissement CVC Capital Partners, qui avait ses faveurs".

La loi allemande prévoit cette possibilité de paiement d'une somme d'argent contre l'abandon des charges mais cette affaire Ecclestone fait grand bruit en Allemagne où plusieurs médias ont dénoncé cette pratique. De son côté, l'avocat de l'ancien pilote a trouvé cet accord "totalement juste et respectable". 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !