Bernadette Chirac : en 2017, "Nicolas Sarkozy sera candidat, je vous le dis" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Bernadette Chirac est certaine du retour de Nicolas Sarkozy en politique
Bernadette Chirac est certaine du retour de Nicolas Sarkozy en politique
©Reuters

Pour elle, c'est une certitude

Bernadette Chirac : en 2017, "Nicolas Sarkozy sera candidat, je vous le dis"

L’ancienne première dame de France s’est confiée au journal Nice Matin ce samedi.

Nicolas Sarkozy va-t-il revenir en politique ? Si oui, on imagine mal l’ancien président de la République ne pas briguer un autre mandat. Mais à l’heure actuelle, nul ne sait réellement ce que compte faire l’ex-chef de l’Etat. Même si Bernadette Chirac semble mieux renseignée que d’autres… Ainsi, le 22 janvier dernier, pressée de questions par Europe 1 sur un désir de retour de Nicolas Sarkozy, elle avait fini par lâcher : un "évidemment " qui ne laissait aucune place aux doutes. Ce samedi, Bernadette Chirac persiste et signe : elle est convaincue du retour de l’ancien président, et elle assure que celui-ci sera candidat en 2017. 

Dans une interview accordée à Nice Matin, elle déclare : "Je suis profondément sarkozyste. Il a l'expérience d'un mandat et a mené des sommets internationaux extraordinairement difficiles. Cela va lui servir pour un deuxième mandat". Avant de se montrer beaucoup plus catégorique sur le sujet. "Nicolas Sarkozy sera candidat, je vous le dis", assure celle qui avait soutenu sans faille ses deux campagnes présidentielles.
"C'est quelqu'un de très intelligent. Il est rapide, travailleur et joyeux. Et, ce que tout le monde ne sait pas, c'est quelqu'un d'une grande bonté. Et il a une femme, c'est mon amie, qui l'a beaucoup fait progresser. C'est important les femmes de président", poursuit l’épouse de l’ancien président Jacques Chirac. Reste à savoir ce que compte faire le principal intéressé.

Lu sur Nice Matin

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !