Beppe Grillo : son Mouvement 5 étoiles gagne l'Allemagne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le Mouvement 5 étoiles de Beppe Grillo pourrait bientôt s'implanter en Allemagne.
Le Mouvement 5 étoiles de Beppe Grillo pourrait bientôt s'implanter en Allemagne.
©Reuters

Coucou, nous voilà !

Beppe Grillo : son Mouvement 5 étoiles gagne l'Allemagne

Outre-Rhin, le nombre de "Grillini" grandit de jour en jour et séduit principalement du côté des sympathisants des Verts et du Parti des pirates.

Alors que le Mouvement 5 étoiles de Beppe Grillo semble commencer à s’essouffler en Italie, il pourrait bientôt s'exporter en Allemagne. Outre-Rhin, le nombre de "Grillini" grandit de jour en jour et séduit principalement du côté des sympathisants des Verts et du Parti des pirates. 

L'ancien comique, qui s'est rendu célèbre dans les années 1980 à la télévision, et dont le Mouvement créé il y a seulement trois ans a obtenu un quart des voix aux législatives de février, dit accepter de bonne grâce le qualificatif de "clown" dont l'a affublé l'hebdomadaire britannique The Economist. "Les clowns évoquent des sentiments positifs", a-t-il déclaré.

Dans un entretien accordé fin avril à l'AFP, Beppe Grillo, 64 ans, affirmait vouloir exporte sa "révolution" dans toute l'Europe en surfant sur la vague de rejet des partis traditionnels. "C'est la plus grande révolution de l'histoire. C'est une révolution sans guillotine... pour le moment", a-t-il expliqué. Selon lui, son mouvement "va au-delà des Indignés". "En Europe, nous sommes en train de nous organiser. [...] En Espagne par exemple, des mouvements s'inspirent du nôtre", s'est réjouit Beppe Grillo. Et en Allemagne aussi donc.

Preuve de l'efficacité de l'action du M5S, sa dénonciation de l'ex-syndicaliste démocrate-chrétien Franco Marini comme "homme du système" a contribué à empêcher son élection à la présidence italienne, au premier tour de scrutin, malgré un accord entre droite et gauche sur son nom.

Dans un entretien accordé au quotidien allemand Bild et paru mardi, Beppe Grillo a déclaré qu'il se "réjouir[ait] d'un débarquement allemand en Italie", afin d'avoir des "gens honnêtes, compétents et professionnels aux bons postes". "Dans nos parlements, il y a encore 30 députés qui ont été condamnés pour de graves crimes et délits", a-t-il ajouté.

Lu sur Handelsblatt

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !