Belgique : les autorités interdisent le congrès antisémite où étaient invités Dieudonné et Alain Soral | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Belgique : les autorités interdisent le congrès antisémite où étaient invités Dieudonné et Alain Soral
©Reuters

Fin de non recevoir

Belgique : les autorités interdisent le congrès antisémite où étaient invités Dieudonné et Alain Soral

Cependant, les organisateurs ont maintenu leur invitation, appelant les participants à se rassembler "dans le calme et la bonne humeur".

Depuis la polémique du début d’année sur son geste de la « quenelle », Dieudonné se faisait discret. On n’entendait quasiment plus parler de lui. Mais depuis quelques jours, l’humoriste est de retour dans l’actualité. La raison ? Le député belge d'extrême-droite Laurent Louis l’avait invité à participer ce dimanche au rassemblement de son mouvement « Debout les Belges ».

Si Dieudonné n’a jamais infirmé ni confirmé sa participation, il ne pourra de toute manière pas s’y rendre sans enfreindre la loi. En effet, ce congrès prévu dans l’après-midi à Bruxelles a été interdit dimanche matin par les autorités. De plus toute et toute manifestation de soutien ou de réprobation a aussi été interdite comme l’annonce l’agence Belga. Eric Tomas, le maire d'Anderlecht où devait avoir lieu le rassemblement justifie sa décision en raison des risques en matière de sécurité. L'interdiction concerne tant l'organisation que les orateurs et les participants. Un périmètre a été défini autour de la salle où devait avoir lieu cet événement.

La tenue de ce congrès dit "de la dissidence" a été annoncée en fin de semaine par une librairie bruxelloise et le groupuscule d'extrême droite "Debout les Belges!" du député Laurent Louis, coutumier des déclarations incendiaires contre les Roms, les Juifs et les médias. Sur sa page Facebook, ce dernier estime qu'interdire le congrès "ne ferait que décupler le succès actuel de "Debout les Belges"". "La décision la plus sage serait de nous laisser nous réunir dans l'indifférence médiatique", plaidait-il, peu avant que l'interdiction soit confirmée. "Nos invités ont tous confirmé leur présence et quoi qu'il arrive, interdiction ou pas, vous pourrez les rencontrer et passer avec nous une journée inoubliable ! Ne cédez donc pas aux pressions et venez en famille, dans le calme et la bonne humeur".

Outre Dieudonné, l'essayiste d'extrême droite Alain Soral et Kemi Seba, de l'organisation noire radicale Tribu Ka aujourd'hui dissoute, figurent parmi les invités.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !