Obama veut un compromis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Obama veut un compromis
©

Dette américaine

Obama veut un compromis

Dans un discours à la Nation, le président américain appelle Républicains et Démocrates à s'entendre sur le plafond de la dette.

"Le peuple américain a peut-être voté pour un gouvernement divisé, mais il n'a pas voté pour un gouvernement qui ne fonctionne pas".

Barack Obama a averti, hier soir lors d'un discours à la Nation, des graves conséquences auxquelles s'exposeraient les Etats-Unis si le Congrès ne parvenait pas à trouver un "compromis juste" sur le relèvement du plafond de la dette d'ici au 2 août prochain.

Le président américain Il a mis en garde contre la "grave crise économique" qui aurait alors été uniquement déclenchée par un désaccord politique à Washington. Une crise qui pourrait se traduire par des difficultés dans le paiement des prestations de Sécurité sociale, des pensions des anciens combattants ou des factures contractés entre le gouvernement et certaines entreprises.

Barack Obama a défendu une "approche équilibrée" en critiquant les positions radicales de certains Républicains, notamment les membres du Tea Party. Le chef des Républicains à la Chambre des Représentants, John Boehner, continue de batailler pour obtenir une hausse du plafond de la dette en deux temps, compensée par des baisses de dépenses de l'Etat fédéral proportionnelles. Une proposition repoussée par les Démocrates qui n'entendent pas devoir à nouveau débattre de la dette avant l'élection présidentielle de 2012. Barack Obama continue de défendre une réévaluation du plafond de la dette de 2 700 milliards de dollars assortie d'une baisse des dépenses identiques.

Le site WTFnoway.com propose par ailleurs de visualiser ce que représente l'actuelle dette américaine en billets de 100 dollars. C'est l'équivalent de la tour à droite de l'image ci-dessous, ainsi que du plus petit tas de coupures à gauche. Il s'agirait du bâtiment le plus haut du monde, dépassant largement l'Empire State Building.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !