Barack et Michelle Obama : la rumeur de leur futur divorce enflamme le web aux Etats-Unis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Barack et Michelle Obama seraient en froid
Barack et Michelle Obama seraient en froid
©DR

Last Lady

Barack et Michelle Obama : la rumeur de leur futur divorce enflamme le web aux Etats-Unis

Des bruits outre-Atlantique font état d'une tromperie du président américain ce qui aurait mis le couple en péril. La First Lady attendrait la fin du mandat pour divorcer.

Apparemment, il n'y a pas qu'en France que le couple présidentiel connaît quelques problèmes conjugaux. Aux Etats-Unis, une rumeur insistante annoncerait le divorce probable de Barack et Michelle Obama à l'issue du mandat du premier. Les bruits ont d'ailleurs été relayés par le National Enquirer qui affirme que "Michelle Obama serait en froid avec son mari. Et pour cause, ce dernier aurait été infidèle. C’est la découverte de cette incartade amoureuse qui aurait jeté un froid au sein du couple."

Par ailleurs, le journal people américain raconte que la fête d'anniversaire de Michelle Obama ne se serait pas très bien passé. "Barack voulait un gros événement et espérait poster des photos de bonheur conjugal sur les réseaux sociaux mais Michelle n'était pas d'humeur. Elle a refusé d'avoir un dîner officiel parce qu'elle ne voulait pas s'asseoir à côté de Barack et lui faire la conversation toute la soirée comme si de rien n'était", aurait déclaré une source proche du couple au journal.

Cette dernière aurait ajouté qu'ils"se sont disputés parce que Barack voulait que ça soit un événement soigneusement orchestré pour tromper les gens et faire croire que tout va bien dans leur mariage. Après la fête, Michelle Obama a refusé de partager le lit conjugal." Le National Enquirer avait déjà annoncé que Michelle Obama avait menacé le président américain de divorcer s'il reconduisait son mandat.

Lu sur Closer

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !