Les banques françaises très exposées au risque italien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Les banques françaises très
exposées au risque italien
©

Dominos

Les banques françaises très exposées au risque italien

Elles sont celles qui détiennent le plus de dettes italiennes. D'où des inquiétudes en cas de contagion de la crise.

Les banques françaises sont celles qui ont le plus à perdre dans une crise de la dette italienne. L'agence Bloomberg explique que les banques hexagonales, comme BNP-Paribas ou le Crédit agricole, détenaient fin 2010 pas moins de 392,6 milliards de dollars dette italienne, à la fois publique et privée. A cette période, BNP-Paribas détenait même plus de dette souveraine italienne que française. Une situation qui s'explique par les acquisitions effectuées par les banques françaises dans le secteur financier italien ces dernières années. 

Avec près de 1 600 milliards d'euros en obligations d'Etat à rembourser, l'Italie est le pays le plus endetté d'Europe. Au niveau mondial, seuls les Etats-Unis et le Japon sont plus endettés. 

La tension s'est exacerbée autour de l'Italie ces derniers jours sur les marchés, avec une chute de la bourse et un niveau record atteint par les taux des obligations à 10 ans.

Lu sur Bloomberg

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !