Baisse du coût du travail : 1000 agriculteurs défilent à Strasbourg | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Baisse du coût du travail : 1000 agriculteurs défilent à Strasbourg
©

Sur la paille

Baisse du coût du travail : 1000 agriculteurs défilent à Strasbourg

Ils ont dénoncé la réduction du niveau d'exonération de charges sociales, qui vient d'être adoptée par l'Assemblée nationale une semaine après la remise du rapport Gallois

 "Hollande, on n'a plus un radis", "Europe, n'oublie pas qui nourrit tes enfants", "Contrôle Pac = racket", était-il écrit sur les banderoles accrochées sur les 1000 tracteurs qui ont roulé, mardi, dans les rues de Strasbourg pour demander au gouvernement d'alléger "les contraintes administratives" et "le coût de la main-d'oeuvre" qui pèsent selon eux sur la profession. Ils se sont notamment adressés à l'Union européenne.

"Nous tablions sur 500 tracteurs, mais nous sommes entre 800 et 1 000, cela montre à quel point nous sommes mobilisés", s'est félicité le président des Jeunes Agriculteurs du Bas-Rhin, Didier Braun, coorganisateur de la manifestation avec la FDSEA. La préfecture a comptabilisé quelque 800 tracteurs. Les manifestants ont déposé des pneus, du foin et déversé du lisier devant un bâtiment de la cité administrative de Strasbourg, où sont notamment réunis la Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (Draaf) et la Direction départementale des territoires (DDT).

"Compétitivité en agriculture, c'est maintenant ou jamais", a affirmé la FDSEA dans un tract qui vise à interpeller les pouvoirs publics, une semaine après la remise au gouvernement du rapport Gallois sur la compétitivité de la France. Les agriculteurs dénoncent notamment la réduction du niveau d'exonération de charges sociales dont bénéficiaient les travailleurs saisonniers, qui vient d'être adoptée par l'Assemblée nationale. Alors qu'en face, en Allemagne, il n'y a pas de salaire minimum et pour l'emploi des saisonniers employés moins de deux mois, les agriculteurs sont exonérés de charge totalement. La concurrence est rude. 

Les agriculteurs ont aussi demandé au gouvernement de ne pas durcir la réglementation en vigueur pour lutter contre la pollution des eaux par les nitrates.

Lu sur Le Nouvel Obervateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !