Bac S : soupçons de fuite des sujets de physique-chimie et SVT | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Bac S : soupçons de fuite des sujets de physique-chimie et SVT
©Reuters

Secret éventé

Bac S : soupçons de fuite des sujets de physique-chimie et SVT

Le ministère de l'Education nationale a ouvert une enquête sur d'éventuelles fuites de sujets du bac S, a-t-il annoncé dimanche.

Des sujets du baccalauréat ont-ils fuité, alors que les épreuves débutent jeudi 15 juin ? C'est la crainte du ministère de l'Education nationale, qui a annoncé ce dimanche à l'AFP qu'une "enquête est en cours sur les faits survenus". Cette enquête fait suite à un post publié sur Facebook le 29 mai, qui disait "Avis à toutes les terminales s, grosse fuite sur les sujets officiels de TP Physique-Chimie. Sur cette page se trouvent tous les sujets de Physique Chimie, c’est incroyable". Sur le chat du forum TI-Planet, un autre message disait "j’ai trouvé un truc de fou pour obtenir les TP de Physique Chimie, c’est du sûr à 100%". Les deux messages renvoyaient vers une page Facebook, supprimée depuis, intitulée "TP Physique 2017".

La fuite concernerait vingt sujets d'évaluation des compétences expérimentales (ECE) pour la section S, des épreuves de travaux pratiques organisées en physique-chimie et en sciences de la vie et de la terre (SVT). Certains élèves ont planché sur cette épreuve dès le 1er juin... et ont découvert que les sujets fuités étaient bien authentiques. Ils auraient été monnayés sur internet par plusieurs centaines de lycéens.

Au ministère de l'Education nationale, on souligne que "les ECE visent d’abord à apprécier la capacité du candidat à mener une démarche scientifique dans l’environnement du laboratoire. Ce sont les compétences expérimentales qui sont prioritairement évaluées". Reste que pour les élèves qui ont pu s'entraîner sur les véritables sujets, c'est un peu plus simple...

Pour éviter ces fuites à l'avenir, le ministère précise que "puisque cette épreuve évalue d’abord des compétences pratiques en situation,  il est envisagé, pour réduire les incidents, de mettre en place à l’avenir une banque annuelle de sujets nationaux, qui seront rendus publics".

Lu dans Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !