Aubervilliers : un enseignant attaqué à l'arme blanche dans une école maternelle, l'agresseur évoque l'Etat islamique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Aubervilliers : un enseignant attaqué à l'arme blanche dans une école maternelle, l'agresseur évoque l'Etat islamique
©Reuters

Enquête à suivre

Aubervilliers : un enseignant attaqué à l'arme blanche dans une école maternelle, l'agresseur évoque l'Etat islamique

L'homme a été poignardé à coups de couteau puis agressé à coups de cutter ce lundi matin.

Quelles sont les motivations de l'agresseur ? La police va devoir le déterminer. Un enseignant a été agressé à l'arme blanche dans une école maternelle publique à Aubervilliers ce lundi matin. Selon TF1, l'enseignant était dans sa classe quand aux alentours de 7 heures, il a été attaqué par un homme cagoulé. Il a été poignardé à coups de couteau puis agressé à coups de cutter. Il a été hospitalisé à l'hôpital Lariboisière à Paris et serait hors de danger.

L'agresseur serait toujours en fuite. Il aurait invoqué l'État islamique selon le parquet de Bobigny. Il y a quelques jours, un appel de l'État islamique à attaquer l'école française avait interpellé. L'enquête est en cours.

Selon David Thomspon, un journaliste de RFI, spécialiste de l'EI, si le groupe terroriste n'a pas officiellement revendiqué l'attaque, il s’en féliciterait.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !