Au large de plusieurs pays européens il y a des navires géants remplis de gaz naturel liquéfié en attente<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Gaz
Gaz
©DR

Embouteillage

Faute de place à quai pour les recevoir, alors que la consommation de gaz est plus faible en ce moment

Au large des côtes de l'Espagne, du Portugal, du Royaume-Uni et d'autres pays européens se trouvent des dizaines de navires géants remplis de gaz naturel liquéfié (GNL) selon la BBC.

Fraser Carson, analyste chez Wood Mackenzie a observé l'accumulation de ces navires. Ce mois-ci, il a dénombré 268 navires transportant du GNL sur l'eau dans le monde - plus que la moyenne annuelle de 241. Parmi ceux actuellement en mer, 51 se trouvent à proximité de l'Europe.

Il n'y a pas beaucoup de stations qui réchauffent le gaz naturel liquéfié transporté par les navires à -160° C, en partie parce que le continent a longtemps dépendu du gaz livré directement via des gazoducs depuis la Russie.

C'est donc l'une des raisons pour lesquelles les navires de GNL attendent - certains font la queue pour accéder aux terminaux de regazéification.

En plus de ce goulot d'étranglement, l'Europe consomme moins de gaz à l'heure actuelle, car le temps a été (et est encore) très doux en ce mois d'octobre.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !