Attrapé à 170 km/h, Brice Hortefeux aurait fait convoquer les douaniers par le préfet | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Attrapé à 170 km/h, Brice Hortefeux aurait fait convoquer les douaniers par le préfet
©Capture

Mauvais perdant

Attrapé à 170 km/h, Brice Hortefeux aurait fait convoquer les douaniers par le préfet

S'il reconnait son excès de vitesse, l'ancien ministre a jugé l'attitude d'un des agents "agressive."

Le 1er mai, Brice Hortefeux était en retard. Alors qu'il doit se rendre en vitesse à Champeix, il se fait surprendre sur l'A75 à 170km/h au lieu de 110 km/h, par deux douaniers. N'étant pas habilité à retirer des points de permis (théoriquement, aurait dû en perdre 6), la discussion s'envenime. Selon le ministre, interrogé par le Canard Enchainé, l'un des deux se serait montré agressif. "J'allais incontestablement trop vite, j'étais en retard", explique-t-il. "J'ai voulu leur présenter mes papiers, mais l'un d'eux était extrêmement agressif. Je l'ai donc signalé. On ne traite pas un administré de la sorte".

Toujours selon le journal, Brice Hortefeux aurait alors sollicité le préfet d'Auvergne-Rhône-Alpes, Michel Delpuech, qui aurait convoqué les deux douaniers. Une version démentie par ce dernier, ce mercredi, qui assure ne pas avoir été contacté. 

Lu sur BFTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !