Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Nébuleuse

Attentats déjoués à Paris : ce que l'on sait du commando de femmes

Les trois femmes se sont rencontrées sur les recommandations du propagandiste de l'Etat islamique Rachid Kassim.

Dans son édition du mardi 11 octobre, le journal Le Parisien révèle comment s'est formé le commando de femmes arrêté le 8 septembre dans un appartement de la Grange-aux-Belles, à Boussy-Saint-Antoine. Les trois femmes de 19, 23 et 39 ans, soupçonnées d’avoir projeté un attentat, se sont rencontrées sur les recommandations du propagandiste de l'Etat islamique Rachid Kassim. 

Sarah Hervouët, femme de ménage dans un hôpital psychiatrique de Cogolin (Var), a donc contacté Inès Madani, originaire de Tremblay-en-France (Seine-Saint- Denis) et la logeuse de l’équipe, Amel Sakaou, 39 ans, ancienne responsable de la sécurité dans un centre commercial proche de la Grange-aux-Belles.

Peu de temps avant son interpellation, Sarah Hervouët devait attaquer le maire de Cogolin (Var), pour toucher "en plein cœur le gouvernement français", raconte le quotidien. Rachid Kassim lui a également suggéré d’acheter "un pistolet en plastique et des pétards" pour semer la panique dans un lieu public. 

Sarah étant nerveuse à l'idée d'opérer dans la commune où elle réside, son mentor l’invite alors à rejoindre Paris le 7 septembre pour rencontrer Inès et Amel, qui prévoient aussi de commettre une attaque. Depuis le 4 septembre, Inès est déjà activement recherchée pour avoir participé à un projet d’attentat à la voiture piégée près de Notre-Dame, à Paris. 

La géolocalisation du téléphone portable de la jeune fille de 19 ans permettra aux enquêteurs de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) d'arrêter les trois femmes, alors qu’Inès et Amel prévoyaient d'attaquer une synagogue. 

>>>> À lire aussi : Tentative d'attentats aux bonbonnes de gaz : l'été qui a changé la France a-t-il aussi changé les aspirants terroristes ?

Lu sur 20 Minutes
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.