Attentats de Paris : les militaires ont reçu l'ordre de ne pas intervenir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Attentats de Paris : les militaires ont reçu l'ordre de ne pas intervenir
©Reuters

Terrorisme

Attentats de Paris : les militaires ont reçu l'ordre de ne pas intervenir

"La mise en œuvre des unités de Sentinelle se fait sur réquisition du préfet de police, approuvée par le ministère de l’Intérieur", a expliqué le ministre de la Défense à l'Assemblée nationale.

Lors de son intervention devant la commission d'enquête parlementaire sur les moyens déployés par l'Etat pour combattre le terrorisme, Jean-Yves Le Drian est revenu sur "la chaîne de commandement" des forces de l'ordre le 13 novembre au soir. 

Le ministre de la Défense a notamment justifié la non intervention des militaires à l'intérieur du Bataclan, précisant que le préfet de police ne leur avait pas sonné d'ordre en ce sens. Des soldats du 1er régiment de chasseurs de Thierville (Meuse), mobilisés dans le cadre de l’opération Sentinelle, se trouvaient alors à proximité du Bataclan le soir des attentats. 

"Tels n’étaient pas les ordres des responsables de la sécurité intérieure (…) La mise en œuvre des unités de Sentinelle se fait sur réquisition du préfet de police, approuvée par le ministère de l’Intérieur  (…) En outre (ces militaires) ne sont pas formés aux interventions en présence d'otages", a déclaré le ministre. 

>>>> À lire aussi : Attentats de Paris : "La policière s'est énervée et m'a raccroché au nez", raconte une rescapée du Bataclan


Attentat au Bataclan: La conversation...par 20Minutes

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !