Attentats de Paris : les ceintures explosives confectionnées à Bruxelles, dans la planque de Salah Abdeslam | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Attentats de Paris : les ceintures explosives confectionnées à Bruxelles, dans la planque de Salah Abdeslam
©

Trop tard

Attentats de Paris : les ceintures explosives confectionnées à Bruxelles, dans la planque de Salah Abdeslam

Selon la presse flamande, une empreinte digitale du suspect a été retrouvée dans un appartement du quartier de Schaerbeek, à Bruxelles.

La police belge a retrouvé une trace de Salah Abdeslam, le dernier terroriste des attentats de Paris, en fuite depuis le 13 novembre dernier. Plus précisément, une empreinte digitale, dans un appartement quartier de Schaerbeek, à Bruxelles. C'est probablement ici que le suspect est venu se réfugier temporairement, après les attentats, affirme la presse belge. Les enquêteurs y ont aussi découverts des traces d'explosif TATP, celui utilisé lors des attaques, et des ceintures cousues-mains, qui auraient pu être utilisées pour d'autres attentats.

C'est donc probablement dans cet appartement que les ceintures utilisées à Paris ont été confectionnées. Leurs détonateurs, eux, ont été ajoutés dans un hôtel d'Alfortville, dans la banlieue parisienne.

"Le parquet fédéral confirme la découverte de matériel destiné à la préparation d’explosifs ainsi que celle de traces de TATP lors d’une perquisition menée le 10 décembre 2015 au troisième étage d’un appartement situé à Schaerbeek, rue H. Bergé" indique un communiqué officiel. "Cet appartement avait été loué sous une fausse identité laquelle pourrait avoir été utilisée par une personne actuellement placée sous mandat d’arrêt."

Lu sur la RTBF

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !