Attentats de Paris : Abdelhamid Abaaoud n'était pas seul dans le métro | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Attentats de Paris : Abdelhamid Abaaoud n'était pas seul dans le métro
©Reuters

L'enquête se poursuit

Attentats de Paris : Abdelhamid Abaaoud n'était pas seul dans le métro

Selon le Parisien, un homme accompagnait le cerveau présumé des attaques, le soir même. Reste à savoir s'il s'agit de la personne retrouvée morte dans l'appartement de Saint-Denis.

Y a-t-il un second terroriste dans la nature ? Alors que Salah Abdeslam est toujours dans la nature, les enquêteurs envisagent une piste parallèle, à en croire une information du Parisien, qui cite une source proche de l'enquête. Les caméras de surveillance avaient ainsi repéré le soir des attaques  Abdelhamid Abaaoud sur la ligne 9 du métro parisien, non loin du Comptoir Voltaire, dans lequel Brahim Abdeslam a déclenché sa ceinture d'explosifs.

"Ce que l'on sait aussi avec certitude, c'est qu'il n'était pas seul dans le métro" affirme cette fameuse source. Un homme l'accompagne, à distance, pour éviter d'éveiller les soupçons. Qui est cet homme ? Pour l'instant, c'est un mystère mais l’hypothèse la plus probable est qu'il s'agisse du troisième terroriste, mort lors de l'assaut à Saint-Denis et dont l'identité n'est toujours pas connue. "Si ce n'est pas lui, nous avons donc un deuxième terroriste, avec Salah Abdeslam, dans la nature."

Pour le moment, plus éléments indépendants restent à être précisé dans cette enquête. A commencer par la nature de cette fameuse ceinture, retrouvée à Montrouge, qui ressemble à celle utilisée par les kamikazes.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !