Attentats de Paris : Abdelhamid Abaaoud a échappé aux policiers grecs en janvier 2015 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Attentats de Paris : Abdelhamid Abaaoud a échappé aux policiers grecs en janvier 2015
©Reuters

Enquête

Attentats de Paris : Abdelhamid Abaaoud a échappé aux policiers grecs en janvier 2015

Le 15 janvier 2015, les forces de police belges menaient une opération à Verviers afin de démanteler une cellule terroriste dormante, dont le coordinateur était Abdelhamid Abaaoud, qui se trouvait alors à Athènes.

Le djihadiste suspecté d'avoir été le "cerveau" des attentats perpétrés le 13 novembre à Paris, Abdelhamid Abaaoud, aurait pu être arrêté en janvier 2015 à Athènes, grâce à une meilleure coordination entre les services de police belges et grecs, révèle la commission d'enquête parlementaire sur les attentats de Paris.

Le 15 janvier 2015, les forces de police belges menaient une opération à Verviers afin de démanteler une cellule terroriste dormante, dont le coordinateur était Abdelhamid Abaaoud. 

"Un lien téléphonique entre la cellule de Verviers et Abdelhamid Abaaoud était établi avant le démantèlement de la première. Il était alors prévu une action concertée des services belges et grecs afin d'interpeller le djihadiste se trouvant à Athènes. (....) Cependant la précipitation de l'intervention à Verviers n'a pas permis une telle arrestation", révèle la commission d'enquête.

L'opération belge, appuyée par le GIGN français, avait été menée quelques jours après les attentats contre la rédaction de Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher. Les policiers Athènes n'ont été prévenus que quelques minutes avant l'intervention à Verviers. 

"Votre rapporteur a pu mesurer, à Athènes, toute la frustration encore vivace des services grecs, apparemment mal tenus informés de l'organisation du démantèlement en Belgique. (...) Ces services ont dû organiser en urgence, dans le centre-ville de la capitale, une opération d'interpellation en masse, dans la rue (...). Abdelhamid Abaaoud échappe alors au coup de filet", observent les auteurs du rapport. 

>>>> À lire aussi : Attentats de Paris : les révélations de Hasna Aït Boulahcen, la cousine d'Abdelhamid Abaaoud

Lu sur BFM TV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !