Attentats : Abdelhamid Abaaoud aurait été localisé en Grèce en septembre dernier | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Attentats : Abdelhamid Abaaoud aurait été localisé en Grèce en septembre dernier
©Reuters

Porte d'entrée

Attentats : Abdelhamid Abaaoud aurait été localisé en Grèce en septembre dernier

Selon le Parisien, qui cite les services antiterroristes marocains, l'homme abattu à Saint-Denis se trouvait à Léros, près de la frontière turque.

Doucement, le voile se lève sur la façon dont les attaques de Paris ont été menées. Selon Le Parisien, Abdelhamid Abaaoud aurait été localisé en septembre dernier en Grèce, point de passage obligé des migrants syriens mais aussi des djihadistes, notamment des deux kamikazes du Stade de France. Citant une "information transmise par les services antiterroristes marocains, considérée comme « très fiable » par les autorités françaises", le terroriste était sur Léros, un île grecque de la mer Egée, au large de la Turquie.

"Ce renseignement n'a, pour l'heure, pas été corroboré par des preuves judiciaires" tempère au Parisien une source du dossier. Après les attentats, toutes les photos, prises lors des arrivées de migrants, ont été examinées sans trouver trace d'Abdelhamid Abaaoud. "Si Abaaoud était sur place, l'hypothèse privilégiée est qu'il était là pour accueillir des complices" indique le quotidien.

Cette information souligne surtout que le terroriste, pourtant présentant un risque majeur, pouvait allègrement entrer et sortir d'Europe à son aise. En janvier dernier, il avait été géolocalisé à Athènes, alors que la police belge évitait de peu un attentat, fomenté par Abaaoud.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !