Attentat déjoué en Allemagne : le Syrien Jaber al-Bakr s'est suicidé en prison | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Attentat déjoué en Allemagne : le Syrien Jaber al-Bakr s'est suicidé en prison
©Reuters

Suicide

Attentat déjoué en Allemagne : le Syrien Jaber al-Bakr s'est suicidé en prison

Selon le site internet du journal Bild, le présumé terroriste a été retrouvé pendu dans sa cellule ce mercredi.

Parti avec ses secrets ? Le Syrien arrêté le 10 octobre dernier à Lepizig, et suspecté de préparer un attentat contre un aéroport de Berlin, s‘est donné la mort. Selon le site internet du journal Bild et l'agence de presse dpa, Jaber al-Bakr a été retrouvé pendu dans sa cellule ce mercredi. Le suspect, incarcéré lundi, était soupçonné d'agir pour le compte du groupe État islamique. Il avait été livré à la police dans la nuit de dimanche à lundi par trois de ses compatriotes qui l'avaient hébergé avant de le dénoncer.

Sa mort en prison ne manquera pas de susciter la polémique quant à la surveillance dont il faisait l'objet. D'après Bild, sa cellule était contrôlée une fois par heure. Surveillé depuis quelque temps par les services de renseignement intérieur, Jaber al-bakr avait déjà réussi à s'enfuir samedi matin de son appartement de Chemnitz, ville voisine de Leipzig, au moment où la police était venue l'interpeller. Les forces de l'ordre avaient trouvé 1,5 kilo d'explosif dans son logement. Selon les premiers éléments de l'enquête, il était très proche de commettre un attentat contre un aéroport de Berlin.

Selon le responsable du renseignement intérieur, Hans-Georg Maassen, cité par le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung, il était en mesure de passer à l'acte dans le courant de cette semaine. L'hebdomadaire Der Spiegel et le quotidien Die Welt, rapportent qu'al-Bakr a passé "plusieurs mois" en Turquie d'où il serait revenu "fin août" avec une "grande quantité de dollars en billets de banque". Selon Bild, le magazine le plus lu en Allemagne, Jaber Al-bakr, 22 ans, a déclaré lors de ses premiers interrogatoires que ces trois réfugiés syriens étaient au courant de ses projets d'attentat.

Lu sur Le Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !