Attentat de Strasbourg : ce que l'on sait de l'auteur présumé de la fusillade | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Terrorisme
Attentat de Strasbourg : ce que l'on sait de l'auteur présumé de la fusillade
©SEBASTIEN BOZON / AFP

Le point

Attentat de Strasbourg : ce que l'on sait de l'auteur présumé de la fusillade

Le suspect a été identifié très rapidement par les forces de l'ordre. Des témoins l'ont entendu crier "Allah Akbar" a indiqué le procureur de Paris

La traque se poursuit pour retrouver et mettre hors d'état de nuire l'auteur de la fusillade qui a endeuillé Strasbourg et la France dans la soirée de mardi. 720 policiers et gendarmes sont à la recherche d'un suspect, très tôt identifié par les forces de l'ordre. 
Chérif C. est un Français. Né à Strasbourg et âgé de 29 ans. L'homme a très tôt arrêté ses études et enchaîné les petits boulots. Comme l'a précisé Christophe Castaner dans une conférence de presse qui a eu lieu pendant la nuit de mardi à mercredi, il est "très défavorablement" connu des forces de l'ordre et de la justice. 


Chérif C est un délinquant multirécidiviste dont le casier judiciaire contient déjà 27 condamnations. Qualifié de "très provocateur" par les forces de police, il tiendrait fréquemment des "discours anti-Etat" comme le précise BFMTV. L'homme a été condamné en France mais aussi en Allemagne et en Suisse. 67 mentions apparaissent au fichier de traitement des antécédents judiciaires.
Il a été fiché S depuis le mois de mars 2016. Des signes d'une potentielle radicalisation ayant été détectés par l'administration pénitentiaire. Il est également inscrit au fichier FSPRT et est connu de la DGSI et inscrit au fichier FSPRT ( Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste ). Aucun signe de passage à l'acte n'a pourtant été détecté, ce qui aurait engendré son arrestation.


Le matin de l'attaque, les forces de l'ordre s'étaient rendu chez lui pour procéder à une perquisition pour sa potentielle participation dans une affaire d'homicide. Cependant, l'homme a échappé au coup de filet n'étant pas présent à son domicile. Les autorités ont découvert chez lui la présence d'une grenade et d'un pistolet.
Rémi Heitz, procureur de Paris a expliqué que l'attaque avait été menée avec une arme de poing et un couteau. Dominique Rizet, consultant pour BFMTV parle lui d'un calibre de 8mm.
L'auteur de cette attaque a fait deux morts, une autre victime en état de mort cérébrale, douze blessés donc six en urgence absolue.

 

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !