Attentat de Charlie Hebdo : les enquêteurs sur la piste yéménite ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les enquêteurs étudieraient de très près la piste du Yémen.
Les enquêteurs étudieraient de très près la piste du Yémen.
©Reuters

Des liens avec Al-Qaïda ?

Attentat de Charlie Hebdo : les enquêteurs sur la piste yéménite ?

L'ainé des deux frères, Saïd Kouachi, se serait rendu au Yémen pour apprendre le maniement des armes avec des islamistes liés à Al-Qaïda.

La piste Aqpa (Al-Qaïda dans la péninsule Arabique) priviligiée par les enquêteurs? En marge de la traque policière contre les deux hommes suspectés d'avoir commis l'attaque contre Charlie Hebdo mercredi, des informations ont été dévoilées sur le profil de ces derniers. Selon le New York Times , Saïd Kouachi, l’aîné des deux frères, se serait rendu au Yémen en 2011, afin de suivre un entraînement avec des islamistes liés à Al-Qaïda. Il serait même resté plusieurs mois dans ce pays, encadré par cette cellule locale de l’organisation terroriste, dans le but d'apprendre le maniement des armes de combat.

Les services français et américains étaient au courant de ce voyage au Yémen. Lors de son retour en France, les deux frères se seraient fait le plus discret possible afin de ne pas attirer l'attention sur eux.

Cet entraînement expliquerait pourquoi Saïd et Chérif Kouachi semblent si bien préparés au maniement des armes. Dans les vidéos prises lors de l'attentat, on peut les voir les deux frères tirer par à coups et non par rafales, ce qui démontrerait qu'ils ont été entraînés à s'en servir et n'ont pas agi sur un coup de tête.

Les autorités yéménites sont informées d'un lien possible entre Saïd Kouachi et Aqpa et qu'elles étudiaient le dossier, selon un responsable du pays.

Le New York Times ajoute que les deux frères sont fichés dans les bases de données américaines comme personnes potentiellement dangereuses et qu'ils sont interdits de vols vers les Etats-Unis.

 

Lu sur France Tv Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !