Attaque au sabre en Suède : l'auteur a choisi ses victimes "en fonction de leur origine ethnique" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Attaque au sabre en Suède : l'auteur a choisi ses victimes "en fonction de leur origine ethnique"
©

Enquête

Attaque au sabre en Suède : l'auteur a choisi ses victimes "en fonction de leur origine ethnique"

Il a été identifié par la presse suédoise comme Anton Lundin-Pettersson, un jeune homme de 21 ans, animé de "motivations racistes."

Le brouillard d'éclaircit doucement après la brutale attaque au sabre d'un homme masqué, qui a coûté la vie à deux personnes dans l’école Kronan au sud-ouest de la Suède. La presse locale a d'ores et déjà identifié l'agresseur comme Anton Lundin-Pettersson, un jeune  homme de 21 ans, mort sous les balles de la police. Peu avant le drame, le jeune homme s'est pris en photo, masqué et équipé de son sabre, avec des élèves de cette école, qui croyaient alors à une blague.

En se fondant sur "l'accoutrement et le comportement sur les lieux des crimes" et "la sélection des victimes," les enquêteurs ont conclu que l'assaillant était "animé par des motivations racistes" lors de l'attaque. Sur une chaîne suédoise, le policier en charge de l'enquête a précisé qu'il avait "choisi ses victimes en fonction de leur origine ethnique."  L'école attaquée se situait dans un quartier réputé difficile, avec une majorité d'élèves issus de l'immigration.

Quant à Anton Lundin-Pettersson, il semblait fasciné par le nazisme, les films de guerre et l'anti-islam. Lors de l'attaque, il portait un casque ressemblant à ceux des soldats allemands pendant la dernière guerre.



Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !