Première réunion des Amis de Nicolas Sarkozy | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Première réunion des Amis de Nicolas Sarkozy
©

Association

Première réunion des Amis de Nicolas Sarkozy

L’association des Amis de Nicolas Sarkozy, créée par Brice Hortefeux, s’est réunie pour la première fois ce mercredi à Paris.

[Mis à jour 16h10]

Nadine Morano serait nommée trésorière de l'association d'après le journaliste de BFMTV Thierry Arnaud.

Entre amis, c’est le nom symbolique du restaurant du XVIe arrondissement choisi par l’association des amis de Nicolas Sarkozy pour leur première réunion. L’association, présidée par Brice Hortefeux, tient en effet sa réunion fondatrice  ce mercredi à 15h avec pour objectif de maintenir la flamme du sarkozysme et valoriser le bilan de l’ancien président. Brice Hortefeux  a expliqué que le but est une certaine vigilance sur la présentation du quinquennat de Nicolas Sarkozy. On veut participer au jugement de l’histoire à travers la publication de tribunes et l’organisation de colloques.

Christian Estrosi devait également être nommé secrétaire général de l’association. Une trentaine d’autres participants étaient annoncés : d’anciens ministres (Christine Boutin, Nadine Morano, Maurice Leroy, Edouard Courtial), d’anciens conseillers (Henri Guaino, Camille Pascal…), des amis de longue date (Alain Carignon, Eric Raoult, Pierre Charon, Eric Cesari…) mais aussi quelques jeunes pousses sarkozystes (Guillaume Peltier, Salima Saa, Geoffroy Didier…).

La démarche «purement affective et absolument pas politique», selon les mots de Pierre Charon, sera complétée au lendemain des législatives du lancement au sein de l'UMP d'un nouveau courant dans la lignée de la France forte, censée faire exister l'héritage idéologique de Sarkozy.

Lu sur Marianne 2

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !