Mort de Yasser Arafat : une instruction ouverte en France pour assassinat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Mort de Yasser Arafat : une instruction ouverte en France pour assassinat
©

Enquête

Mort de Yasser Arafat : une instruction ouverte en France pour assassinat

Après le dépôt d'une plainte contre X pour assassinat, par Souha Arafat, le parquet de Nanterre a décidé d'ouvrir une instruction pour déterminer les conditions dans lesquelles est mort l'ex-dirigeant palestinien.

Une instruction va être ouverte en France pour juger et enquêter sur les conditions de la mort de Yasser Arafat.  Elle fait suite au dépôt de plainte  contre X pour assassinat avec constitution de partie civile, le 31 juillet par Souha Arafat, la veuve du chef de l'autorité palestinienne, mort le 11 novembre 2004 à l'hôpital militaire français de Percy (Hauts-de-Seine).

Cette plainte fait suite à la découverte de polonium, une substance radioactive hautement toxique, sur les habits de l'ex-dirigeant palestinien. Pour mener cette affaire ouverte à Nanterre, un ou plusieurs juges devraient être nommés très prochainement.

Vendredi 24 août, l'institut de radiophysique de Laussane avaient estimé "que cet acte d'enquête doit être diligenté en collaboration avec la juridiction d'instruction française régulièrement saisie, qui doit désigner un magistrat instructeur pour procéder aux investigations qui s'imposent". 

En 2006, le polonium avait servi à empoisonner l'ex-espion russe, devenu opposant au président Vladimir Poutine, Alexandre Litvinenko.

 

 

Lu sur Libération

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !