Arabie Saoudite : le roi accorde le droit de vote aux femmes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Arabie Saoudite : le roi accorde le droit de vote aux femmes
©

Révolution

Arabie Saoudite : le roi accorde le droit de vote aux femmes

Dans ce pays ultra-conservateur, il s'agit d'une avancée historique. Toutefois la femme saoudienne devra attendre les prochaines élections partielles prévues en 2015, avant de pouvoir prendre part au scrutin et se présenter en tant que candidate.

Le roi Abdallah d'Arabie Saoudite fait une annonce historique ce dimanche 25 septembre. Il octroie aux citoyennes saoudiennes le droit de voter et la possibilité de se présenter aux élections municipales, seul scrutin existant dans le pays.

Lors de son allocution, le souverain a déclaré :" Parce que nous nous refusons à marginaliser les femmes dans la société (...), nous avons décidé, après avoir consulté les oulémas et d'autres personnalités, d'associer les femmes dans le conseil de la Choura en qualité de membres à compter de la prochaine législature. Les femmes pourront également se présenter aux élections municipales pour lesquelles elles disposeront du droit de vote".

Le roi Abdallah ajoute qu'une "modernisation équilibrée, en conformité avec nos valeurs islamiques qui défendent les droits, est une demande importante dans ce siècle où il n'y a plus de place pour les récalcitrants."  Il a ainsi proclamé que le conseil de la Choura, une assemblée consultative dont les membres sont désignés par les autorités, pourrait désormais accueillir des femmes.

C'est une première historique pour la femme saoudienne dans ce royaume ultra-conservateur. Cependant, elles devront attendre les prochaines élections municipales partielles prévues en 2015, avant de pouvoir jouir de leur nouveaux droits : se présenter à l'élection et voter. 

Lu sur le New York Times

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !