Aquarius : début de l’aide française et des démarches de demandes d’asile depuis l’Espagne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Aquarius : début de l’aide française et des démarches de demandes d’asile depuis l’Espagne
©LOUISA GOULIAMAKI / AFP

Solidarité et engagement

Aquarius : début de l’aide française et des démarches de demandes d’asile depuis l’Espagne

La mission française, envoyée en Espagne afin d’entendre les migrants de l’Aquarius qui souhaitent demander l’asile en France, a débuté ce mercredi.

Selon des informations de l’Ofpra (l'Office français de protection des réfugiés et apatrides), le travail de la mission française, envoyée en Espagne pour auditionner les hommes et les femmes à bord de l’Aquarius qui désirent demander l’asile en France, vient de débuter sur place. 

Pascal Brice, le directeur général de l’Ofpra, s’est confié à l’AFP. Il s’était rendu dans le port de Valence lundi afin d’organiser et de préparer cette initiative. La mission doit entendre chacune des personnes dans le cadre d’entretiens personnalisés. 
"Nous avons commencé aujourd’hui les entretiens sur place". 
Selon Pascal Brice, la mission a pour objectif de terminer "les entretiens d’ici une dizaine de jours".  
La France avait proposé d’entendre les personnes, parmi les 630 débarquées dimanche, qui souhaitaient obtenir le statut de réfugié et qui souhaitaient venir en France. Le gouvernement espagnol a précisé, ce lundi, que "quasiment la moitié des migrants ont manifesté leur volonté de demander l’asile en France". 
Les dossiers devraient être examinés et étudiés au cas par cas. Les demandeurs qui obtiendront l’asile pourront alors venir en France. Ils recevront un titre de protection. Les migrants présents sur l’Aquarius sont de 26 nationalités différentes. 
Lu sur Le Figaro

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Sondage exclusif : 67% des Français pensent que l’Aquarius ne devait pas être accueilli par la France. Et sur l’immigration au sens large, l’humeur générale est rude... L’Aquarius bloqué en Méditerranée: l’Italie et Malte se rejettent les responsabilités, l’Espagne à la rescousseAquarius : les migrants souhaitent l'asile français

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !