Après l'agression antisémite de Marseille, les juifs invités à "enlever la kippa" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Après l'agression antisémite de Marseille, les juifs invités à "enlever la kippa"
©

Suite

Après l'agression antisémite de Marseille, les juifs invités à "enlever la kippa"

Le président du Consistoire israélite de Marseille estime que la communauté juive de la ville doit "se cacher un peu".

Des "décisions exceptionnelles" devant "la gravité des évènements". Le président du Consistoire israélite de Marseille, Zvi Ammar, a "incité" aujourd'hui les juifs de la ville à "enlever la kippa dans cette période trouble, jusqu'à des jours meilleurs".

"Aujourd'hui, devant la gravité des événements, il faut prendre des décisions exceptionnelles, et, pour moi, la vie est plus sacrée que tout autre critère. On est obligé de se cacher un petit peu", a estimé Zvi Ammar. Il précise n'avoir "pas le choix" et que cet appel lui fait "mal au ventre".

Cette proposition intervient au lendemain de l'agression à la machette d'un professeur juif par un mineur turc d'origine kurde, qui a dit avoir agi "au nom d'Allah" et du groupe Etat islamique.

"On a voulu le tuer parce qu'il est juif, c'est dur, ça fait peur", a réagi de son côté l'épouse de l'enseignant.. "Aujourd'hui, il a mis sa casquette, et il encourage la communauté à faire comme lui, non pas parce qu'il a peur ou honte d'être juif, bien au contraire, mais pour sa sécurité. Peut-être que s'il avait mis sa casquette, il aurait pu échapper à cette agression."

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !