Après l'affaire Gayet-Hollande-Trierweiler, 54% des Français ne veulent plus de première dame | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Après l'affaire Gayet-Hollande-Trierweiler, 54% des Français ne veulent plus de première dame
©

Radical

Après l'affaire Gayet-Hollande-Trierweiler, 54% des Français ne veulent plus de première dame

Malgré quelques variations, cette opinion est partagée à gauche (54%, 25% et 21%), comme à droite (57%, 32%, 11%).

Plus de la moitié des Français (54%) préférerait que le conjoint du président de la République ne joue "plus aucun rôle" et que "plus aucun moyen de leur soit attribué par la République". Selon un sondage BVA pour Le Parisien-Aujourd'hui en Francepublié ce vendredi. 29% penchent pour qu'il "soit créé un véritable statut". Enfin, 17% pensent que les choses peuvent rester en l'état. Malgré quelques variations, il en va de même à gauche (54%, 25% et 21%), qu’à droite (57%, 32%, 11%).

Le sondage interroge aussi les Français sur leurs préférences entre les conjointes des présidents de la Ve République. Bernadette Chirac recueille 46%, Danielle Mitterrand 40%, Carla Bruni-Sarkozy 28%, Yvonne de Gaulle 27%, Claude Pompidou 20%, Cecilia Attias (ex Sarkozy) 13%, Anne-Aymone Giscard d'Estaing 10% et Valérie Trierweiler 8% (2% ne se prononcent pas). Ce classement varie en fonction des idéologies. Les sympathisants de gauche placent largement en tête Danielle Mitterrand (71%), suivie de Bernadette Chirac (32%). A droite, Bernadette Chirac l'emporte avec 57%. Elle est suivie de Carla Bruni (47%).

Ce sondage a été réalisé par internet auprès d'un échantillon de 992 personnes représentatif de la population française âgées de 18 ans et plus.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !