Après avoir été "aux portes de la mort", Boris Johnson remercie les soignants à qui "il doit la vie" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Après avoir été "aux portes de la mort", Boris Johnson remercie les soignants à qui "il doit la vie"
©Tolga AKMEN / AFP

Remis sur pieds

Après avoir été "aux portes de la mort", Boris Johnson remercie les soignants à qui "il doit la vie"

Le Premier ministre britannique est sorti ce dimanche de l'hôpital londonien où il était traité pour cause de Covid-19.

 Soupir de soulagement au Royaume-Uni, un des pays européens les plus durement touchés par le coronavirus, qui y a fait presque 10.000 morts : le Premier ministre Boris Johnson, hospitalisé depuis une semaine, est sorti de l'hôpital ce dimanche. Il va maintenant poursuivre sa convalescence à Chequers, sa résidence au nord-ouest de Londres, a annoncé Downing Street dans un communiqué. Ses services précisent qu'il "ne reprendra pas immédiatement le travail, sur les conseils de son équipe médicale".

A sa sortie de l'hôpital, Boris Johnson a remercié les soignants du service public de santé, le NHS.  "Je ne remercierai jamais assez" le personnel du NHS, a insisté Boris Johnson. "Je leur dois la vie.

Boris Johnson avait été admis en soins intensifs lundi ; il n'en est sorti que jeudi pour être soigné dans une autre unité de l’hôpital central de Londres. Le "Daily Mail", ce dimanche, explique que Boris Johnson était si malade qu'il aurait dû être hospitalisé trois jours avant la date de son admission, mais qu'il n'a pas voulu se rendre à l'hôpital de crainte que cela soit perçu comme un traitement de faveur. Ce délai de prise en charge a agravé son état, à tel point que dix minutes seulement après son arrivée, il a été mis sous oxygène. Ses proches ont alors commencé à prier pour lui, le sachant "aux portes de la mort", tandis que ses services minimisaient la gravité de la situation pour ne pas inquiéter la population. 

Diagnostiqué positif au Covid-19 fin mars, Boris Johnson est à ce jour le seul chef de gouvernement d'une grande puissance à avoir été contaminé par le virus.

 

Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !