Angela Merkel prépare sa "grande coalition" avec les sociaux-démocrates | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Angela Merkel prépare sa "grande coalition" avec les sociaux-démocrates
©

Course de fond

Angela Merkel prépare sa "grande coalition" avec les sociaux-démocrates

La Chancelière allemande a un mois pour négocier un projet de coalition avec les sociaux-démocrates. Un vrai marathon.

Victorieuse le 22 septembre dernier lors des élections fédérales allemandes, Angela Merkel compte bien briguer un troisième mandat consécutif à la Chancellerie. Et pour cela, elle doit absolument prendre la tête d’une "grande coalition" alliant son parti l’Union chrétienne démocrate (CDU) et le Parti social-démocrate (SPD). Si Angela Merkel s’entretiendra avec François Hollande à Paris mercredi à propos du chômage des jeunes, les membres de son parti assureront les négociations sur un accord de coalition avec les sociaux-démocrates qui devra être entièrement rédigé d’ici la fin du mois.

Ce qui est loin d’être encore fait puisque Hermann Groehe (membre du CDU) et Alexander Dobrindt (membre de l’Union chrétienne social, parti frère du CDU) déclaraient aux journalistes de Bloomberg qu’ils avaient très clairement  "un marathon de réunions" devant eux. En effet, les deux camps doivent se mettre d’accord sur le salaire minimum, les pensions et les détails de l’union bancaire en Europe.

Les énergies renouvelables sont également un sujet épineux sur lequel la Chancelière devra trancher puisque le pays a prévu de fermer neufs réacteurs nucléaires d’ici 2022. Pour pallier à la hausse des prix de l’électricité, un groupe de négociation s’est entendu ce week-end sur le fait de ralentir l’expansion des terres et l’énergie éolienne basée en mer.

"Nous sommes encore loin du résultat que nous pouvons remettre aux membres du SDP", annonçait Thomas Opperman, négociateur pour le SDP. Les deux camps ont encore du pain sur la planche puisque le projet de coalition devra  être soumis aux votes des 470 000 membres du SPD en décembre prochain.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !