L'ancien patron du Mossad pense que bombarder l'Iran serait catastrophique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L'ancien patron du Mossad pense que bombarder l'Iran serait catastrophique
©

Voix discordante

L'ancien patron du Mossad pense que bombarder l'Iran serait catastrophique

Il a accordé une interview à la chaine télévisé CBS.

Pendant plus de huit ans, Meir Dagan a été chef du Mossad, le service de renseignement d’Israël. Le grand patron des espions de l’Etat hébreu, en somme. Son travail principal, à l’époque, était d’empêcher l’Iran de développer l’arme nucléaire.

Il a laissé le job l’an dernier, et a fait l’impensable pour un ex-patron du Mossad : parler publiquement, et surtout pour partager son opposition aux frappes préventives de Tsahal contre les complexes nucléaires iraniens.

Pour lui, l’Iran et son dirigeant sont rationnels quant à leurs ambitions nucléaires et qu’ils sont loin d’agir sans réfléchir aux conséquences de leurs actions.

"Bombarder l’Iran maintenant est l’idée la plus stupide que j’ai entendue", a-t-il déclaré. Il serait à son avis catastrophique, imprudent et irresponsable, de choisir l’option militaire avant d’avoir exploré toutes les pistes possibles de résolution du désaccord entre la République islamique et Israël.

Il assure que l’administration Obama est elle aussi convaincue que le temps est à l’attente. De toutes façons, il explique aussi que l’Iran armé de la bombe nucléaire ne serait pas qu’un problème israélien, mais un problème international. Israël ne serait pas, à ce moment-là, la seule à avoir intérêt à intervenir.

Lu sur CBS News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !