L'ambassade d’Israël cible d'attaques au Caire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L'ambassade d’Israël
cible d'attaques au Caire
©

Egypte

L'ambassade d’Israël cible d'attaques au Caire

Les affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont provoqué la mort de 3 personnes et ont fait des centaines de blessés, dans la nuit de vendredi à samedi, au Caire.

[Mise à jour à 13h20]

Un regain de tension anime les relations entre l'Egypte et Israël. Au Caire, les manifestants protestent contre le décès des cinq policiers égyptiens tués par les forces armées israéliennes, le 18 août dernier. Les protestataires se sont attaqués à l'ambassade israélienne dans le centre de la capitale égyptienne, armés de marteaux, barres de fer, cordes. Ils sont parvenus à faire tomber le mur érigé par les autorités locales afin de protéger la mission diplomatique entre les deux pays.

Face à la violence des affrontements qui ont fait près de 1000 blessés et 3 décès, l'ambassadeur israélien en Egypte, Yitzhak Levanon et sa famille ont quitté le Caire en direction d'Israël, selon des sources aéroportuaires.

[8h35]

De violentes attaques ont visé dans la nuit de vendredi à samedi, l'ambassade israélienne au Caire. L'édifice, symbole de la paix conclue en 1979 entre l'Egypte et Israël, a été envahi par des protestataires lors d'une manifestation virulente, engendrant des centaines de blessés. 

Selon l'agence officielle égyptienne Mena, les manifestants qui se sont introduits dans l'ambassade auraient perturbé la mission diplomatique, jetant des documents "confidentiels" depuis un des bureaux de l'ambassade, situé en haut d'un immeuble d'une vingtaine d'étages. 

Ces violents affrontements opposants manifestants et forces de l'ordre ont fait près de 450 blessés, dont un décès des suites d'une crise cardiaque.

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !