Amazon veut concurrencer directement UPS et FedEx | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Amazon veut concurrencer directement UPS et FedEx
©Mike Segar / Reuters

Honey badger

Amazon veut concurrencer directement UPS et FedEx

Amazon "est entrain de construire un réseau complet de logistique et de transport à partir de zéro."

Amazon surprendra toujours. Une longue enquête de Greg Bensinger et Laura Stevens du Wall Street Journal, fondée sur les apports de "près de deux douzaines de managers et partenaires d'Amazon, anciens et actuels", révèle comment Amazon, le commerçant en ligne, travaille en secret à lancer son propre service de logistique qui concurrencerait des entreprises comme UPS et FedEx, ou encore DHL et Chronopost en Europe. Pour donner une idée de l'étendue du défi, les deux entreprises dépensent 7,5 milliards de dollars par an juste pour entretenir leur réseau ; elles ont près de 4000 centres logistiques à travers le monde ; et opèrent plus de 1000 avions et 200 000 véhicules chaque jour pour livrer des colis.

Amazon a déjà son réseau logistique et ses camions de livraison dans quelques villes. Officiellement, l'entreprise déclare qu'il ne s'agit que de compléter la capacité d'UPS et FedEx, qui sont des partenaires d'Amazon depuis de nombreuses années, lors des périodes-pic comme Noël. Mais de nombreuses sources du Wall Street Journal expliquent que l'objectif d'Amazon en interne est de créer son propre réseau de logistique complet et d'entrer en concurrence avec ses partenaires en ouvrant son service à des tiers. Amazon "est entrain de construire un réseau complet de logistique et de transport à partir de zéro", selon un cadre de l'entreprise. L'entreprise a déjà ses entrepôts, ses camions, et même ses avions, qui participent au service Prime de livraison rapide. L'entreprise a recruté "des dizaines" de cadres d'UPS et de FedEx. 


(Source : Lucy Nicholson / Reuters)

Selon une analyse de Citigroup, Amazon pourrait économiser 1,1 milliards de dollars par an s'il n'utilisait pas UPS et FedEx. De plus, si Amazon s'éloignait de ces partenaires, ceux-ci n'en reviendrait pas indemne. Le volume qu'offre Amazon participe aux économies d'échelle des deux entreprises, qui se trouveraient forcer à réduire la voilure et augmenter les prix. 

L'entreprise paraît incroyable, mais Amazon n'arrête pas de rentrer dans de nouveaux secteurs, et souvent avec succès. Après tout, Amazon est maintenant un producteur de films et séries à succès. L'entreprise est également aujourd'hui le leader mondial du cloud computing avec Amazon Web Services. Amazon avait dû construire cette infrastructure informatique pour ses propres besoins, puis eut l'idée de la louer à des tiers. A l'époque de nombreux observateurs s'étaient moqués du commerçant. Ca rappelle quelque chose...

Lu sur le Wall Street Journal

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !