Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
100 000 personnes se sont réunies partout en Allemagne pour s'opposer aux Partisans européens contre l'islamisation du pays.
©Reuters

Débat

Allemagne : des manifestations monstre contre l'islamophobie

Pour la première fois, les partisans de la tolérance étaient plus nombreux dans les rues de l'autre côté du Rhin que les membres du mouvement Pediga qui appelle à stopper l'islamisation de leur leur pays.

Depuis quelques semaines, chaque lundi, les Patriotes européens contre l'islamisation de l'Allemagne, les Pediga, se rassemblent dans les rues. En cette douzième veillée, ils avaient tenus à rendre hommage aux victimes de Charlie Hebdo, des événements qui selon eux justifient leur action. Mais surtout, alors que les autorités n'avaient pas autorisé leur mouvement, ils étaient plus de 25 000 à s'être rassemblés lundi soir à Dresde.

Face à ce rassemblement massif, ce sont surtout les contre-manifestations qui ont surpris. Près de 100 000 personnes se sont réunis partout en Allemagne pour dénoncer la mobilisation de Pediga. Ils étaient 30 000 à Leipzig, 20 000 à Munich ou 17 000 à Hanovre. Dans les cortèges, des drapeaux français et des pancartes "Je suis Charlie" apparaissaient. Ce mouvement des partisans de la tolérance et de la liberté est soutenu par les autorités.


Dans ses vœux, la chancelière Angela Merkel avait appelé ses compatriotes à ne pas rejoindre le mouvement Pediga, dénonçant des manifestations islamophobes. L'institution catholique s'est également jointe à cet appel. La semaine dernière, la cathédrale de Cologne a été plongé dans le noir au passage du cortège des Pediga.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !