Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
vaccins Pfizer
vaccins Pfizer
©MARTIN BUREAU / AFP

Coronavirus

Alimentation électrique sabotée dans un centre de vaccination du Doubs 3.500 doses peut-être compromises : un ado interpellé

Le stockage réfrigéré de 3.000 doses a été menacé par cette coure de courant

Deux jours après les «dégradations» commises dans un centre de vaccination de l'est de la France, un jeune garçon de 16 ans a été interpellé à Audincourt (Doubs) mardi 20 juillet dans la soirée. Il est connu des services de police selon Europe 1.

Dimanche 18 juillet, le centre de vaccination de la Filature, situé dans la ville d'Audincourt, a été victime d'une importante panne électrique. «Le centre a été volontairement vandalisé : le coffret électrique et le générateur de secours ont été détériorés [...] avec l'intention de détruire le stockage des vaccins», en privant de courant les réfrigérateurs dans lesquels étaient stockées 3.000 doses s'est indigné le maire de la commune, Martial Bourquin, qui a déposé plainte selon Le Figaro.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !