Alexis Corbière répond à la polémique sur son HLM : "Mais je suis exemplaire bon sang !" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Alexis Corbière répond à la polémique sur son HLM : "Mais je suis exemplaire bon sang !"
©AFP

"La perfection incarnée"

Alexis Corbière répond à la polémique sur son HLM : "Mais je suis exemplaire bon sang !"

Invité de David Pujadas sur LCI jeudi 12 octobre au soir, le proche de Jean-Luc Mélenchon a assuré qu’il était en train d’acquérir un bien "à Bagnolet".

Alexis Corbière en a marre de la polémique sur son HLM. Au début de la semaine, BuzzFeed a assuré qu’avec sa compagne, Raquel Garrido, le député continue de vivre dans un logement social du XIIème arrondissement, alors qu’il avait promis de le quitter. Selon le site, non seulement ce n'est toujours pas le cas, mais le couple a décidé de ne plus répondre aux courriers du bailleur social qui les enjoint de partir. Un huissier a même été envoyé pour résoudre ce problème. Invité de David Pujadas sur LCI jeudi 12 octobre au soir, Alexis Corbière est revenu sur le sujet.

"Mais je suis exemplaire bon sang !"

En colère, il a lâché qu’il était "exemplaire". "Mais je suis exemplaire bon sang, David Pujadas !", a-t-il martelé, affirmant qu’il est en train de se "porter acquéreur" d’un appartement "à Bagnolet". "J'ai signé un compromis devant notaire, je suis en train de réunir de l'argent. [...] Depuis que je suis élu, je l'ai dit et répété partout, je souhaite aller habiter dans ma circonscription, j'ai passé l'été à chercher des lieux, j'en ai trouvé un, je suis en train de le faire", a annoncé l’Insoumis, avant de s’en prendre au journaliste de BuzzFeed.

"Je l'ai dit au journaliste qui a lancé cette polémique mais ça ne l'intéressait pas et ce qui l'intéressait, c'était de lancer une attaque assez blessante contre moi". "Moi je n'ai pas de fortune. Je n'en ai pas, et je n'accepte pas que des gens salissent mon honneur comme ils l'ont fait. Parce qu'un journaliste à qui j'ai dit cette situation, ne veut pas le raconter...", a fustigé Alexis Corbière.

"J'en ai ras-le-bol, je ne vais pas nourrir la bête médiatique"

Selon ce proche de Jean-Luc Mélenchon, une chasse est menée : "Ce n’est pas moi qui suis visé, c'est La France insoumise, pour nous salir et j'en assez. Je le dis parce que je suis un homme d'honneur". Quant à la polémique sur son logement, il affirme qu’il "arrête d'en parler". "Je ne nourrirai pas cette affaire. C'est réglé, point final, voilà. J'ai dit ce que j'avais à dire, je fais ce que je dis, je dis ce que je fais. [...] J'arrête d'en parler, j'en ai ras-le-bol, je ne vais pas nourrir la bête médiatique pendant des heures". 

Lu sur LCI

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !