Alain Juppé se confie : le maire de Bordeaux livre ses pistes de réflexion pour 2017 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Alain Juppé se confie : le maire de Bordeaux livre ses pistes de réflexion pour 2017
©Reuters

Présidentielles 2017

Alain Juppé se confie : le maire de Bordeaux livre ses pistes de réflexion pour 2017

Islam, immigration, fraudes aux allocations,… Dans une interview au Figaro Magazine à paraître samedi, il dit tout sur ce que serait son programme en cas de succès en 2016 lors des primaires.

Alain Juppé fait de la pédagogie. Entre deux déplacements en province, le futur candidat aux primaires de l'UMP s'est confié sur ce que serait son programme en cas de succès en 2016. Et d'après les extraits publiés par Le Figaro jeudi 29 janvier, l'immigration occupera une place importante dans le programme de campagne du maire de Bordeaux s'il est désigné candidat en 2017.

En effet, il dit débord souhaiter une "politique de l'immigration mieux coordonnée au niveau européen et extrêmement déterminée sur le contrôle des frontières". Car pour l'ancien premier ministre, ce contrôle aux frontières n'est pas efficace, faute de moyens. Il veut augmenter les reconduites à la frontière trop "souvent virtuelles". Il souhaite aussi réformer le droit d'asile "détourné de son sens pour dissimuler une immigration économique".

Concernant d'éventuels quotas, Alain Juppé rappelle qu'il préconise depuis longtemps des quotas annuels votés par le Parlement. "Le montant doit être justement fixé annuellement en fonction des besoins réels", explique le maire de Bordeaux.

Alain Juppé souhaite également durcir l'encadrement de l'immigration familiale en renforçant les contrôles. "Les moyens conférés aux maires pour contrôler les demandes de regroupement familial doivent être renforcés, en particulier quant au respect des valeurs républicaines. Cette vérification doit être systématique", précise l'ancien premier ministre.

Enfin, s'il est élu Alain Juppé veut renforcer le contrôle des allocations. "Il y a des fraudes qu'il faut combattre énergiquement. Je l'ai dénoncé pour l'aide médicale d'Etat (AME) dont bénéficient les étrangers en situation irrégulière, dans des conditions laxistes. Ce qui me choque le plus, c'est de voir un travailleur français qui paye ses cotisations payer plus qu'un étranger en situation irrégulière qui fait du tourisme médical", a-t-il déclaré au Figaro. 

 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !