Alain Juppé promet une loi "sécurité et justice" aux policiers en cas de victoire à la présidentielle | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Alain Juppé promet une loi "sécurité et justice" aux policiers en cas de victoire à la présidentielle
©Reuters

Lettre ouverte

Alain Juppé promet une loi "sécurité et justice" aux policiers en cas de victoire à la présidentielle

"Le renforcement de vos moyens et, plus largement, de toute la chaîne pénale, prendra la forme d'une loi de programmation pour la sécurité et la justice dont je proposerai l'adoption en début de mandat", promet le maire de Bordeaux aux forces de l'ordre.

Le candidat à la primaire de la droite et du centre a adressé mardi 8 novembre une lettre ouverte aux policiers, dans laquelle il promet une loi dédiée à la sécurité et la justice dès sa prise de fonction, s'il remporte l'élection présidentielle de 2017. 

"Le renforcement de vos moyens et, plus largement, de toute la chaîne pénale, prendra la forme d'une loi de programmation pour la sécurité et la justice dont je proposerai l'adoption en début de mandat", assure le maire de Bordeaux. Un mois après l'agression de quatre fonctionnaires de police à Viry-Châtillon (Essonne), le candidat évoque "un acte qui porte atteinte à l'autorité de l'État". 

"À vous tous qui chaque jour, parfois au péril de votre vie, assurez la sécurité de vos concitoyens avec courage et dignité, je veux dire mon admiration et ma reconnaissance. Je comprends votre colère à la suite de la tentative d’assassinat ignoble de vos collègues, pendant leur service, à Viry-Châtillon et je renouvelle ici le soutien que je leur ai témoigné ainsi qu'à leurs familles. J'ai été horrifié d’un tel acte qui porte atteinte, à travers ces fonctionnaires de police dévoués, à l’autorité de l’Etat, dans l’une de ses missions les plus fondamentales, la sécurité. En tant que maire et président d’une intercommunalité, je connais votre engagement inlassable dans les territoires, face à la petite délinquance comme à la grande criminalité, et votre dévouement sans faille qui nous oblige", écrit Alain Juppé, qui prône notamment la légitime défense, le renforcement des effectifs, le retour des peines planchers, ou encore la suppression des réductions automatiques de peines. 

>>>> À lire aussi : Pourquoi la police a besoin de bien plus que d'effectifs pour son offensive "anti-racaille"

Lu sur Alain Juppé 2017

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !