Le nouveau chef : un simple intérimaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le nouveau chef : un simple intérimaire
©

Al-Qaïda

Le nouveau chef : un simple intérimaire

Le réseau extrémiste Al-Qaïda aurait désigné un nouveau chef, suite à la mort d'Oussama Ben Laden, selon la chaîne américaine CNN.

[ Mise à jour jeudi 19 mai ] 

Saïf Al-Adel ne serait pas le nouveau leader de la nébuleuse extrémiste. Selon Nooman Ben Othman, un ancien militant extrémiste libyen qui a renoncé à l'idéologie d'Al-Qaïda, la nomination à la tête du groupuscule pourrait être une manière pour le réseau de tester les réactions à l'arrivée au pouvoir d'un chef ne venant pas de la péninsule arabique,  en vue de l'introduction de celui qui apparaît comme le successeur naturel de Ben Laden, Ayman al-Zawahiri. 

[ Mercredi 18 mai ] 

Al-Qaida se serait dotée d'une nouvelle tête. Son nom: Saïf Al-Adel. Il s’agirait d’un haut responsable égyptien du réseau extrémiste, désigné chef par intérim de la nébuleuse, suite à la mort d’Oussama Ben Ladden. 

Âgé d’environ 50 ans, cet ancien membre des forces spéciales égyptiennes et du Djihad islamique égyptien, occuperait le siège de chef de la branche militaire du réseau.

Selon la source de la chaîne américaine CNN, la nomination d’Al-Adel aurait été motivée par la fébrilité des militants d’Al-Qaida face à l’absence de chef.

Également connu sous le nom de Muhamad Ibrahim Makkawi, Al-Adel a été inculpé pour sa participation présumée aux attentats contre les ambassades américaines de Nairobi et Dar Es-Salaam en 1998. Une récompense de 5 millions de dollars est offerte pour son arrestation. 

Lu sur CNN

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !